La Couture pour les Nuls

Internet, c’est bien, mais on n’a pas toujours le temps d’allumer l’ordinateur et de parcourir tout le web à la recherche de l’astuce ou de la leçon de couture idéale. Il est pratique d’avoir un livre de couture à portée de main. Ce mois-ci, DIY Dream Fashion s’intéresse à La Couture pour les Nuls.

A qui s’adresse cet ouvrage ?

Principalement aux couturières débutantes qui peuvent apprendre pas à pas en le lisant dans l’ordre à s’équiper, à maîtriser les bases et réaliser des travaux de couture à partir d’un patron. La narratrice s’adresse au lecteur comme le ferait une amie ou une grand-mère qui partage son expérience de la couture et vous livre toutes ses astuces ce qui rend le livre beaucoup mois indigeste qu’un simple manuel et permet de le lire comme un roman. Les couturières confirmées n’y trouveront pas de techniques avancées pour enrichir leurs connaissances mais la table des matières ultra-détaillée (quasiment page à page) permet une consultation rapide des techniques de base si on souhaite simplement se rafraîchir la mémoire.

Qu’y trouve-t-on ?

6 parties : 1 partie sur les machines et le matériel, 1 partie sur toutes les techniques de base de la couture dont l’utilisation d’un patron, 1 partie sur des techniques plus ciblées relatives à la mode (pinces, fermetures éclair…), 1 partie sur les techniques de réalisation de pièces de déco (linge de table, oreillers…), 1 partie consacrée au rattrappage de vos vêtements (trop grands, déchirés…), 1 partie dédiée aux astuces pour déjouer les pièges à éviter et ne pas rater ses débuts en couture.

Le livre contient également des illustrations en noir et blanc indispensables pour traiter un sujet tel que la couture.

Quel est son format ?

19 x 13 x 2 cm

Et en résumé ?

Les moins :

– Vous pouvez acheter tous les tissus que vous avez besoin à la http://lingebasque.fr/fr/ boutique en ligne
– l’absence de photos qui est une des caractéristiques de la collection Pour les Nuls : en effet, dans ce cas, les photos font défaut dans le chapitre sur les différents types de tissus qui sont parfaitement décrits mais dont on n’a aucune idée de ce à quoi ils ressemblent.
– les quelques coquilles et fautes d’orthographe, encore une caractéristique récurrente de la collection mais cela ne perturbe pas la compréhension.

Les plus :
– la table des matières détaillée
– la clarté des explications et des illustrations
– le traitement sous forme personnelle
– le format pratique et peu imposant si on considère la quantité d’informations qu’exige un livre qui embrasse l’ensemble des bases de la couture

Leave a Reply